Meritxell Martin Calvo / En Adelante

Une danseuse, des chaussures, un élastique : une relation à la transmission.

La danseuse véhicule le bagage lié aux racines. Cherche – t – elle à renouer ? Oublier ? Partir ? Rester ? Peu à peu se révèle, inévitable, la trace des racines. Ces racines qui nous contraignent tout en nous nourrissant. Partie de soi invisible qui pourtant nous porte et que nous portons. Paradoxe de l’identité.

Le travail avec Meritxell est pour moi un laboratoire qui vise à explorer les possibilités que nous offre le duo danse-guitare au-delà des rôles définis par la tradition du flamenco. Après avoir exploré l’univers de l’improvisation libre avec des musiciens venant d’autres horizons j’ai senti l’envie de mettre en pratique des outils et des techniques que j’avais développés dans ce contexte avec des personnes qui avaient un lien particulier avec le flamenco et de voir comment celui-ci pouvait émerger lors du processus d’improvisation puis d’écriture.

 

En savoir plus sur le spectacle.